Remplacez Microsoft PowerToys par ces programmes pour Linux

Remplacez Microsoft PowerToys par ces programmes pour Linux

Il nous permet également d’effectuer des opérations mathématiques, de convertir des unités, d’exécuter des commandes système, parmi de nombreuses autres fonctions. Pour appeler cette fonction, nous devons appuyer sur la combinaison de touches Alt + Barre d’espace, la même fonction de touche que Spotlight affiche, le moteur de recherche natif disponible dans macOS.

Albert Alternative PowerToys Linux

Si vous souhaitez implémenter cette fonctionnalité sur Linux, la solution consiste à utiliser Albert. Lorsque nous exécutons Albert, une zone de texte s’affiche au centre de l’écran à partir de laquelle nous pouvons Entrez les termes de rechercheeffectuer des opérations mathématiques ou de conversion monétaire, exécuter des programmes, traduire des textes, ainsi que de nombreuses autres fonctions.

Albert est disponible via sa page la toile à télécharger entièrement gratuitement.

Redimensionner les images

Si vous travaillez habituellement avec des images et que vous avez besoin d’utiliser une résolution spécifique, la fonction de redimensionnement d’image de PowerToys est idéale, car elle nous permet d’établir une série de valeurs préétablies pour modifier la taille d’une image via le bouton droit de la souris avec notamment la possibilité de réduire le niveau de qualité de l’image dans la même action.

Sous Linux, si cela ne vous dérange pas d’utiliser la ligne de commande, nous pouvons utiliser l’application ImageMagick, une application avec laquelle nous pouvons changer le format des images en plus de sa taille avec une simple commande très facile à retenir. La première chose que nous devons faire est d’installer l’application ImageMagick comme nous le faisons habituellement sous Linux.

Ensuite, vous utilisez la commande convertir suivi du nom de l’image avec l’extension, nous établissons quelle résolution nous voulons qu’elle ait avec la variable -redimensionner et entrez le nom de l’image avec le nouveau format. C’est plus facile à expliquer avec un exemple. Si nous utilisons la commande

convert Slass.fr.jpg -resize 2000x1000 Slass.fr.png

En entrant cette commande, l’image Slass.fr.jpg sera redimensionnée à 2000x en conservant la résolution d’aspect et le fichier final aura une extension .png, au lieu de l’original .jpg.

Prévisualiser un fichier

La fonction disponible dans PowerToys qui nous permet de voir un aperçu du fichier que nous sélectionnons avec la souris via l’explorateur de fichiers, n’est pas bonne. C’est l’une des options que je n’ai jamais particulièrement comprise car elle est toujours disponible, car elle ne fournit pas de solution permettant d’améliorer la productivité, à moins que nous n’aimions passer des heures dans l’explorateur de fichiers.

Aperçu Linux

Personnellement, sous Windows, j’utilise l’application Quick Look, une application gratuite disponible sur le Microsoft Store. Avec cette application, je n’ai qu’à appuyer sur la barre d’espace une fois que j’ai sélectionné le fichier que je veux prévisualiser. Cette fonction est la même que macOS propose dans son système d’exploitation et qu’à l’heure actuelle, elle n’est toujours pas disponible nativement pour Windows.

Nous pouvons également activer la fonction d’affichage rapide ou de recherche rapide sous Linux à l’aide de l’application GNOME Sushi, une application qui s’intègre aux fichiers GNOME et qui nous permet d’ouvrir un aperçu de n’importe quel document en appuyant sur la barre d’espace dans une nouvelle fenêtre. GNOME Sushi est disponible depuis la page de GitHub De ce projet.

Empêcher votre ordinateur de s’éteindre

La fonction PowerToys Awake permet à l’ordinateur d’être toujours éveillé et avec l’écran allumé, l’empêche de s’endormir, il attend donc toujours de recevoir tout type de demande. L’équivalent Linux s’appelle Caffeine, une application également disponible pour macOS.

Caféine - Alternative Awake PowerToys

Lors de l’exécution de Caffeine, l’icône d’une tasse de café s’affichera dans la barre d’état indiquant que notre équipe va être éveillé tout le temps au besoin jusqu’à ce que nous l’éteignions manuellement ou que nous fermions l’application. Alors que la version macOS dispose d’un grand nombre d’options de fonctionnement, la version Linux n’a que deux modes : désactivé ou activé.

La caféine est disponible en téléchargement entièrement gratuit via son page Web.

gestionnaire de clavier

Sans quitter Linux, dans le système lui-même, nous avons à notre disposition l’application Gestionnaire de clavierune application qui nous permet de changer les raccourcis clavier que nous utilisons le plus pour les adapter à nos besoins, tout comme la fonction Keyboard Manager de PowerToys.

Avec cette application, nous pouvons réattribuer le fonctionnement des touches et des combinaisons de touches pour les adapter à notre façon de travailler, qu’il s’agisse de programmer, de concevoir, d’éditer des photos avec GIMP, d’éditer des vidéos de manière professionnelle…

Guide des raccourcis

Connaître tous les raccourcis clavier de chacune des applications que nous avons installées sur un ordinateur est une mission impossible, surtout si nous ne les utilisons pas régulièrement. La solution avec PowerToys se trouve dans le Guide des raccourcis clavier.

Sous Linux, il n’est pas nécessaire de recourir à des applications tierces, puisque nous pouvons utiliser l’application Guide des raccourcisune application qui nous montrera une fenêtre flottante avec tous les raccourcis clavier disponibles dans l’application que nous avons ouverte à ce moment-là.

L’alternative aux FancyZones

La gestion du fonctionnement, de la taille et de la position des applications sur le bureau est une fonctionnalité essentielle de tout système d’exploitation. Bien que dans Windows 10 la gestion des fenêtres se soit beaucoup améliorée, avec la fonction FancyZones de PowerToys c’est un délice. Avec la sortie de Windows 11, Microsoft a intégré un système de gestion de fenêtres qui surpasse PowerToys.

FancyZones pour Linux

Mais pour les utilisateurs de Linux, un plugin est nécessaire pour améliorer la gestion et la disposition des fenêtres. La solution la plus simple consiste à utiliser l’application Tilling Assistant, une application disponible sur GitHub à ce lien. Tiling Assistant nous permet de choisir différents types de configurations au-delà du double panneau par défaut, il redimensionne automatiquement la taille des fenêtres et offre la possibilité de personnaliser le design.

Une autre alternative intéressante à la fonctionnalité FanzyZones des PowerToys de Microsoft se trouve sur Zones vivesune application qui émule le fonctionnement de cet utilitaire pour Windows permettant aux utilisateurs de faire glisser et déposer des fenêtres d’application dans certaines zones de l’écran.

renommer des fichiers

L’alternative à la fonction PowerRename disponible dans PowerToys a également son alternative pour Linux entre les mains de GPRename. Merci GPRename nous pouvons renommer des fichiers en masse à la fois via la ligne de commande et en utilisant l’interface graphique Linux.

GPRenommer

La première chose que nous devons faire pour commencer à renommer en bloc les fichiers sous Linux avec GPRename est d’installer à l’aide de la commande

sudo apt install gprename

Une fois installée, on retrouve l’application dans la rubrique Accessoires de notre distribution. Si vous utilisez une distribution autre qu’Ubuntu ou Debian, vous pouvez télécharger cette application via le site Web du développeur en cliquant sur ce qui suit lien.

Éteignez le micro

Si nous voulons couper le micro temporairement lors des appels vidéo, il n’est pas nécessaire de recourir à des applications tierces, car cette fonction est disponible dans les options de combinaison de touches Linux.

Pour créer un raccourci clavier sous Linux qui nous permet d’activer et de désactiver le microphone, nous accédons aux options de configuration de Linux, en particulier à la section Combinaisons de touches. Ensuite, cliquez sur Couper ou non le microphone et établissez la combinaison de touches que nous voulons utiliser pour effectuer cette action.

couper le micro linux

Si la distribution Linux est très ancienne et que cette option n’est pas disponible dans les options de configuration, nous pouvons créer un raccourci clavier à l’aide de la commande suivante pour désactiver le microphone dans les options de raccourci clavier.

amix set Capture nocap

La commande que nous devons utiliser pour réactiver le microphone est :

amix set Capture cap

Enfin, il faut associer un raccourci clavier ou une touche pour exécutez les deux commandes rapidementainsi que l’option Mute Video Conference disponible dans PowerToys.

Vous souhaitez savoir comment optimiser les performances de la mémoire et du processeur sous Linux ? Suivez ce guide/tutoriel en vidéo :